mardi 16 juin 2009

CHARLES MINGUS - Moins qu'un Chien

Mingus présente Mingus : "en d’autres termes, il y a 3 hommes en moi. L’un d’eux occupe toujours le milieu : indifférent, impassible, il observe, il attend que les deux autres le laissent s’exprimer et leur dire ce qu’il voit. Le deuxième est comme un animal apeuré qui attaque de crainte d’être attaqué. Et puis il y a un homme doux et aimant, trop aimant, qui laisse autrui pénétrer jusque dans le saint des saints de son être, encaisse les insultes, fait confiance et signe les contrats sans les lire, se laisse convaincre de travailler au rabais ou gratis et qui, lorsqu’il s’aperçoit qu’on l’a possédé, a envie de tuer et de détruire tout ce qui l’entoure, y compris lui-même, pour se punir d’avoir été si stupide. Mais il ne s’y résout pas – et il retourne s’enfermer en lui même".

Lire la suite...

lundi 15 juin 2009

YOJI YAMADA - Le Samouraï du Crépuscule

Tasogare Sebei est un samouraï. OK ça, c’est dans le titre. Il vient de perdre sa femme, et du coup, il a à sa charge ses deux filles en bas âge et sa mère qui devient sénile comme un homme politique. Les finances de la famille sont difficiles. Le kimono de Tasogare devient haillons, et son apparence se néglige. Il n’a plus de temps à lui et sa vie prend des allures de labeur sans fin.

Lire la suite...

jeudi 4 juin 2009

SEBASTIEN TELLIER - Sexuality

L'été, la chaleur, l'océan, des corps à moitié nus, des ambiances moites... Achtung ! Une citation freudienne comme un passage obligé : "ce qui caractérise toutes les perversions, c'est qu'elles méconnaissent le but essentiel de la sexualité, c'est-à-dire la procréation".

Lire la suite...

mardi 2 juin 2009

HARLAN COBEN - Ne Le Dis à Personne...

Harlan Coben est devenu en l'espace de cinq ans un poids lourd du roman policier, pour ne pas dire le patron de ce genre. Forcément, il a autant de fans que de détracteurs : à tort ou à raison. Pour mieux comprendre le phénomène, zoomons sur son premier livre, celui qui lui apporta le succès : Ne Le Dis à Personne.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2009

BRYAN BARBER - Idlewild

Idlewild, c’est la triste histoire d’un flop incompréhensible qui dans un monde parfait n'aurait pas dû exister. On pourrait croire que lorsqu’un groupe du calibre d’Outkast émet le souhait de se lancer dans le cinéma, les portes soient grandes ouvertes. Et bien non : budget et délai serrés, distribution calamiteuse. A croire que tout le monde s’en fiche ou presque. Au vu du film, c’est plus qu’injuste.

Lire la suite...

mercredi 27 mai 2009

ALBERT CAMUS - L'Etranger

Une question : quel est le bouquin préféré des français ? Pas d'enveloppe, pas de suspense, les sondages sont formels, il s'agit du livre d'Albert Camus au titre parfait : L'Etranger.

Lire la suite...

lundi 25 mai 2009

TSUI HARK - The Blade

The Blade nous raconte l’histoire de Ding On. Au départ, simple artisan dans une fabrique d’armes, il découvre une part d’ombre dans sa vie : son père a été tué par un meurtrier sanguinaire. Mais le destin est sinueux et suit son propre court, car Ding On va perdre un bras en voulant sauver une femme des bras des brigands.

Lire la suite...

dimanche 24 mai 2009

DOC GYNECO - Première Consultation

Je ne sais pas mais certains artistes sont chiants. Parfois ils disent tout en une œuvre, un rôle, un tableau, et pourquoi pas une attitude. C’est triste lorsqu’on y pense, reste une question : et après ?

Lire la suite...

lundi 4 mai 2009

DINO BUZZATI - Le Desert des Tartares

La mort ? Pour en parler de manière directe, il semble qu’il faille immanquablement tourner autour du pot. André Breton choisit par exemple d’évoquer le temps et sa fuite mouvante : "le revolver aux cheveux blancs". Classe, mais la réalité peut paraître beaucoup plus tragique : tombe, poussière tu redeviendras poussière, mais pourquoi bon sang ? Le destin, machine infernale et gourmande…

Lire la suite...

dimanche 29 mars 2009

Peut-on se lasser du générique des Sopranos ?

C’est sûr, un bon générique ça ne fait pas tout, mais c’est comme les cartes de visites, quitte à en avoir une, autant qu’elle ait de la gueule. Générique dit aussi médicament (huf huf), mais surtout musique. Pas mal de séries cultes ont justement leurs musiques cultes : Mac Gyver, Dallas, Amicalement Vôtre, L’Agence tout Risques, etc... On connaît tous ces thèmes par cœur, mais posons les vraies questions : qu’est-ce qui fait un bon générique ?

Lire la suite...

mercredi 25 mars 2009

DAVID LLOYD & ALAN MOORE - V pour Vendetta (V for Vendetta)

La vie est un théâtre, une grande illusion et je vais casser la baraque, parce qu’ils ont oublié cet aspect de la vie ; ils ont laissé leur script derrière eux quand le monde a tremblé devant la menace nucléaire. Mais je suis là pour leur rappeler le mélodrame, pour leur rappeler Guignol et les feuilletons à deux sous. Tu vois Evey, le monde est une scène et le reste n’est qu’un Vaudeville.

Lire la suite...

mercredi 18 mars 2009

JEAN-CHRISTOPHE ROSE - Maradona, un Gamin en Or

Tout génie a sa passion : celle de Diego est dans un ballon noir et blanc ; petite balle de cuir qui tourne et roule inlassablement, et ce, que ce soit sur un terrain vague ou une pelouse britannique. Tout génie a son œuvre, celle de Diego est dans ses pieds Midas, dans son toucher de balle, ses dribbles, ses feintes chaloupées, ses buts. Oui, c'était un inventeur fou et génial, façon Emmett Brown, mais sans fiction. Ses créations ? Simples, de courts moments de grâce pure... Boire le calice jusqu’à lie, dit-on ? Oui allons-y ! Quitte à subir l'arrière-goût acide de l'amertume.

Lire la suite...

vendredi 13 mars 2009

JOHN MAC TIERMAN - Die Hard

Qui dit film d’action, dit un peu Die Hard. Tout le monde se devrait de connaître Piège de Cristal, classique des classiques du genre, au même titre que 48 Heures ou L'Arme Fatale. Cela aurait dû rester une trilogie (quoique je n’aie pas visionné le quatrième). Mais comme le faisait remarquer avec beaucoup de justesse Kate Moss dans le fanzine underground, Godemichet en Or : Die Hard, on se souvient surtout du premier, et du troisième. Vrai, même si le 2 contient de grands moments : la scène du guet-apens sur tapis roulant, le final à base de siège éjectable, mais en mode recul, c’est tout de même pas la même chose.

Lire la suite...

jeudi 12 mars 2009

LEON GAST - When We Were Kings

C’est un fait, cela fait bien longtemps que le sport ne se limite plus au seul cadre des stades. Les dieux du stade sont devenus des symboles : médiatiques, idéologiques, et forcément politiques. Quelque part, c’est terriblement inquiétant, comme si la performance sportive devenait un engagement, un signe de ralliement, porteur d’idées et d’idéaux.

Lire la suite...

mercredi 11 mars 2009

J. G. BALLARD - Crash

Petit synopsis : la voiture de James Ballard percute celle du couple Remington. Le mari meurt, la femme survit mais en garde de nombreuses blessures aux jambes. "Avait-elle compris ce qui s’était passé dans la voiture ? Se rendait-elle compte que j’avais suivi cette route de nombreuses fois, dans de nombreux véhicules, et que par cette mort dont elle parlait j’avais célébré l’union de mon orgasme et de nos blessures." De cet accident, naît une rencontre sur les lieux même du Crash revisité : Ballard et Helen Remington vont s’unir entre le métal et la mort.

Lire la suite...

mercredi 4 mars 2009

SAM GREEN & BILL SIEGEL - The Weather Underground

Le documentaire de Sam Green et Bill Siegel nous plonge dans l’univers politique américain des seventies à travers une organisation aussi intrigante que polémique : The Weather Underground. Le contexte : Nixon est au pouvoir, la guerre du Vietnam divise le pays, les noirs luttent pour leurs droits, le mouvement hippy flotte sous acide, le sexe déborde par vagues de sécrétions "spermiques". Un air de révolte souffle de toute part : comme une aspiration vers plus de liberté, d’égalité et de fraternité. Mais ces mots ont-ils encore un sens dans l’antre du capitalisme qui rime avec nouvelle hégémonie mondiale ?

Lire la suite...

mercredi 25 février 2009

CLINT EASTWOOD - Bird

L’extinction consumée d’un homme qui enflamme son instrument : ainsi pourrions-nous présenter la vie de ce jazzman que ses compères prenaient plaisir à appeler Bird ; l’oiseau qui voulait entrer en volant au cœur de la mélodie, la multiplier, la rejouer encore et encore, comme pour assujettir l’emprise qu’elle pouvait avoir sur lui. Bird, le film de Clint Eastwood l'illustre merveilleusement bien ; sujet difficile à traiter, et pourtant… Pourtant cette œuvre nous apparaît naturelle ; jazz naturel et naturel humain à la fois.

Lire la suite...

dimanche 8 février 2009

HONORE DE BALZAC - La Femme de Trente Ans

Autant ne pas faire de vilaines cachoteries : La Femme de 30 Ans, ce n’est pas Le Lys dans la Vallée, ni La Cousine Bette, encore moins Les Illusions Perdues. On baptise cela généralement œuvre mineure ou œuvre de jeunesse, au choix ; mais sans oignon s’il vous plaît. Mais de quel auteur s’agit-il ? Ah oui, c’est ce bonhomme sacré, ce rondouillard moustachu, dandy solitaire et mondain à la fois, celui qui est craint par tous les collégiens et lycéens de France et de Navarre.

Lire la suite...

mardi 13 janvier 2009

COLLECTIF - Haiku, Anthologie du Poeme Court Japonais

"Et les fruits surpasseront la promesse des fleurs...." Voici les vers d'un poet poet français classique, Malherbes ou un autre oldtimer, je ne me rappelle plus bien. L'essence de cette phrase pourrait rejoindre celle de ces poètes amateur de brièveté et de destinations alambiquées : les haikistes. C'est bobo le haiku, n'étant pas bourgeois, soyons juste beau, et laissons les mots de saison recouvrir le sommet de nos couvre-chefs neigeux.

Lire la suite...

lundi 12 janvier 2009

CHARLOTTE ZWERIN - Thelonious Monk, Straight No Chaser

Les premières images de ce documentaire donnent d’entrée le ton ; il est swing et rude ! Thelonious Sphere Monk est debout, il arpente la scène dans une danse étrange puis regagne son piano. Son pied droit s’agite, son corps semble sous l’emprise de rythmes qu’il est le seul à connaître. Ses doigts touchent l’instrument. Ce toucher, son toucher ressemble aux coups de pinceau d’un peintre torturé, qui voudrait dans sa toile, dessiner ce que l’on ne peut voir, composer ce que l’on ne peut entendre…

Lire la suite...

- page 1 de 2