Littérature

Fil des billets

mardi 16 juin 2009

CHARLES MINGUS - Moins qu'un Chien

Mingus présente Mingus : "en d’autres termes, il y a 3 hommes en moi. L’un d’eux occupe toujours le milieu : indifférent, impassible, il observe, il attend que les deux autres le laissent s’exprimer et leur dire ce qu’il voit. Le deuxième est comme un animal apeuré qui attaque de crainte d’être attaqué. Et puis il y a un homme doux et aimant, trop aimant, qui laisse autrui pénétrer jusque dans le saint des saints de son être, encaisse les insultes, fait confiance et signe les contrats sans les lire, se laisse convaincre de travailler au rabais ou gratis et qui, lorsqu’il s’aperçoit qu’on l’a possédé, a envie de tuer et de détruire tout ce qui l’entoure, y compris lui-même, pour se punir d’avoir été si stupide. Mais il ne s’y résout pas – et il retourne s’enfermer en lui même".

Lire la suite...

mardi 2 juin 2009

HARLAN COBEN - Ne Le Dis à Personne...

Harlan Coben est devenu en l'espace de cinq ans un poids lourd du roman policier, pour ne pas dire le patron de ce genre. Forcément, il a autant de fans que de détracteurs : à tort ou à raison. Pour mieux comprendre le phénomène, zoomons sur son premier livre, celui qui lui apporta le succès : Ne Le Dis à Personne.

Lire la suite...

mercredi 27 mai 2009

ALBERT CAMUS - L'Etranger

Une question : quel est le bouquin préféré des français ? Pas d'enveloppe, pas de suspense, les sondages sont formels, il s'agit du livre d'Albert Camus au titre parfait : L'Etranger.

Lire la suite...

lundi 4 mai 2009

DINO BUZZATI - Le Desert des Tartares

La mort ? Pour en parler de manière directe, il semble qu’il faille immanquablement tourner autour du pot. André Breton choisit par exemple d’évoquer le temps et sa fuite mouvante : "le revolver aux cheveux blancs". Classe, mais la réalité peut paraître beaucoup plus tragique : tombe, poussière tu redeviendras poussière, mais pourquoi bon sang ? Le destin, machine infernale et gourmande…

Lire la suite...

mercredi 11 mars 2009

J. G. BALLARD - Crash

Petit synopsis : la voiture de James Ballard percute celle du couple Remington. Le mari meurt, la femme survit mais en garde de nombreuses blessures aux jambes. "Avait-elle compris ce qui s’était passé dans la voiture ? Se rendait-elle compte que j’avais suivi cette route de nombreuses fois, dans de nombreux véhicules, et que par cette mort dont elle parlait j’avais célébré l’union de mon orgasme et de nos blessures." De cet accident, naît une rencontre sur les lieux même du Crash revisité : Ballard et Helen Remington vont s’unir entre le métal et la mort.

Lire la suite...

dimanche 8 février 2009

HONORE DE BALZAC - La Femme de Trente Ans

Autant ne pas faire de vilaines cachoteries : La Femme de 30 Ans, ce n’est pas Le Lys dans la Vallée, ni La Cousine Bette, encore moins Les Illusions Perdues. On baptise cela généralement œuvre mineure ou œuvre de jeunesse, au choix ; mais sans oignon s’il vous plaît. Mais de quel auteur s’agit-il ? Ah oui, c’est ce bonhomme sacré, ce rondouillard moustachu, dandy solitaire et mondain à la fois, celui qui est craint par tous les collégiens et lycéens de France et de Navarre.

Lire la suite...

mardi 13 janvier 2009

COLLECTIF - Haiku, Anthologie du Poeme Court Japonais

"Et les fruits surpasseront la promesse des fleurs...." Voici les vers d'un poet poet français classique, Malherbes ou un autre oldtimer, je ne me rappelle plus bien. L'essence de cette phrase pourrait rejoindre celle de ces poètes amateur de brièveté et de destinations alambiquées : les haikistes. C'est bobo le haiku, n'étant pas bourgeois, soyons juste beau, et laissons les mots de saison recouvrir le sommet de nos couvre-chefs neigeux.

Lire la suite...

jeudi 8 janvier 2009

J.D. SALINGER - The Catcher in the Rye (L'Attrape-Coeurs)

L'Attrape-Cœurs est un roman culte, son auteur : un mystérieux J.D. l’est tout autant. Dire que l’on aime Salinger n’est pas original : l’assassin de John Lennon, notre cher Beigbeder national, Jay McInerney, Ellis et bien d’autres sont ou furent de férus fanatiques. C'est une histoire d'être pop sur soi je crois bien. Pourquoi ? Sans doute pour une raison dans le genre Orangina Rouge : parce que.

Lire la suite...